Menu
Du lundi au vendredi
9h à 18h
Possibilité de rendez-vous 
en dehors de ces horaires
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > LA CREATION D’UN BAREME OBLIGATOIRE D’INDEMNISATION DU LICENCIEMENT SANS CAUSE REELLE ET SERIEUSE :

LA CREATION D’UN BAREME OBLIGATOIRE D’INDEMNISATION DU LICENCIEMENT SANS CAUSE REELLE ET SERIEUSE :

Le 31 octobre 2017

Depuis l’entrée en vigueur des ordonnances du 22 septembre 2017 dites « MACRON », les juges sont tenus par un barème d’indemnisation obligatoire en cas de condamnation de l’employeur pour licenciement injustifié.

 

Rappel de la législation antérieure :

Avant la réforme « MACRON » le juge évaluait seul le montant de l’indemnisation à verser au salarié victime d’un licenciement abusif en fonction du préjudice subi par ce dernier du fait de la perte de son emploi, étant rappelé que le salarié ayant au moins 2 ans d’ancienneté et appartenant à une entreprise d’au moins 11 salariés, ne pouvait percevoir moins de 6 mois de salaire.

Les nouvelles règles d’indemnisation à compter du 24 septembre 2017 :

Pour tous les licenciements prononcés à compter du 24 septembre 2017, l’indemnité pour licenciement abusif réclamée par le salarié est encadrée par des planchers et des plafonds. (Article L.1235-3 du code du travail).

Dorénavant les salariés ayant au moins 2 ans d’ancienneté dans une entreprise d’au moins 11 salariés ne pourront plus obtenir les 6 mois de salaire que garantissait l’ancienne législation.

Consultez le document "Les barêmes d'indemnisations du licenciement abusif" pour avoir toutes les informations relatives à ce sujet.

Documents associés à cette actualité : les-baremes-d-indemnisations-du-licenciement-abusif.pdf

Temoignage
  • J’ai été licenciée de mon entreprise après plus de 4 années d’ancienneté lorsque mon employeur a su que j’étais enceinte.
    J’ai d’abord eu un avocat qui ne m’a pas donné satisfaction puis j’ai fait appel à Maître Damien BUSQUET.

    Maître Damien BUSQUET a saisi le Conseil de Prud’hommes de PARIS en 2015 pour obtenir la nullité de mon licenciement pour discrimination.

    Après plusieurs audiences (mon ancien patron s’étant mis en liquidation judiciaire, puis un jugement de départage) Maître Damien BUSQUET a obtenu la reconnaissance de la discrimination dont j’avais été victime avec le versement d’indemnités substantielles.

    Cette décision a été un grand soulagement pour moi car la justice me reconnaissait en qualité de victime.

...
Madame Jennifer B.

Voir tous les temoignages